Quels sont les avantages d’un poêle a gaz ?

Le poêle à gaz figure parmi les systèmes de chauffage les plus prisés du moment. Il peut être utilisé comme appareil de chauffage principal, ou d’appoint. Le poêle à gaz est un appareil très performant qui peut très bien remplacer les modes de chauffage classique, comme le radiateur électrique, l’insert de cheminée ou le poêle à granulés. Il est capable de diffuser une chaleur agréable à travers une pièce. Bien que le gaz ne figure pas parmi les combustibles propres, cet appareil présente de multiples points forts qu’il faut mettre en évidence. Découvrez dans cet article les avantages des poêles à gaz (et quelques inconvénients)…

Le fonctionnement du poêle à gaz

Le poêle à gaz joue le rôle de chauffage dans une maison. C’est un appareil doté d’un brûleur qui fonctionne à l’aide de la combustion d’un gaz. Le poêle à gaz peut fonctionner de plusieurs manières pour émettre de la chaleur :

  • avec du gaz naturel, si l’appareil est raccordé au réseau de distribution,
  • avec du propane, stocké en bouteille ou en citerne, uniquement à l’extérieur de la maison pour des questions de sécurité,
  • avec du butane, stocké en bouteille en intérieur, dans le cas d’une utilisation en chauffage d’appoint.

Pour que votre poêle à gaz fonctionne correctement, il faut bien installer tous vos équipements et bien les entretenir. Le brûleur des poêles à gaz se nettoie normalement une fois par an minimum. Dans le cas d’un appareil d’appoint, une fois que vos bouteilles de gaz sont vides, vous devez les changer. Le poêle à gaz est un appareil de chauffage facile à approvisionner contrairement au chauffage au fioul, au bois, ou à pellets.

Les poêles à gaz, une fois installés, vont alors diffuser de la chaleur partout dans la pièce ou dans la maison à partir de l’endroit où ils se trouvent. Cela les différencie du chauffage classique comme la chaudière à gaz qui chauffe le liquide et qui va activer tous les radiateurs se trouvant dans les différentes pièces d’une maison. Le poêle à gaz diffuse également une fumée qui sera évacuée à l’extérieur par une conduite d’évacuation.

Les différents types de poêle à gaz

En général, il existe 3 grands types de poêles à gaz :

  • le poêle à gaz à infrarouge : ce type de poêle à gaz fonctionne en stockant un gaz dans des briques réfractaires et en diffusant par la suite de la chaleur très longtemps. L’avantage de ce système est qu’il diffuse la chaleur d’une façon bien homogène et il n’assèche pas l’air.
  • le poêle à gaz à infrableu : ce type de poêle est idéal pour ceux qui veulent avoir rapidement de la chaleur. Il se distingue des autres par la couleur bleue de sa flamme qui est issue d’un brûleur particulier, percé par des petits trous. Ce type de poêle à gaz est très répandu sur le marché. C’est un produit très accessible grâce à son coût moins élevé.
  • le poêle à gaz à catalyse : ce type d’appareil de chauffage ne produit aucune flamme. La chaleur qu’il dégage se fait alors par rayonnement et provient d’un ou de plusieurs panneaux en céramique. Ce poêle à gaz est adapté aux petites pièces.

tablette domotique pour piloter le chauffage

Les avantages d’utiliser un poêle à gaz comme chauffage

Les poêles à gaz présentent de multiples avantages :

  • c’est un appareil de chauffage qui produit de la chaleur partout où vous souhaitez en avoir et quand vous voulez en avoir. Pour le faire fonctionner, il vous suffit de l’installer dans la pièce à réchauffer et vous aurez instantanément une chaleur assez agréable et homogène à travers la pièce.
  • le poêle à gaz offre également une montée de température instantanée et rapide. Si vous voulez réchauffer rapidement une pièce, c’est le type de chauffage idéal. C’est aussi ce point qui différencie le poêle à gaz des chauffages à combustibles comme la cheminée en bois, inserts ou autres.
  • le poêle à gaz présente aussi l’avantage d’être très facile à utiliser. Souvent, c’est un appareil de chauffage moderne qui se commande à distance. En effet, les poêles à gaz classiques grâce à un panneau de commandes qui l’équipe, peut être programmé en avance. Vous pouvez alors régler la chaleur que vous voulez grâce à la température réglable, mais aussi la mise en chauffe de votre appareil de chauffage. Pour faire fonctionner votre appareil, vous n’avez qu’à appuyer sur votre commande. Les poêles à gaz récents sont par contre eux, plus avancés, car ils sont gérables via le smartphone, et peuvent être couplés avec un système domotique.
  • grâce à un poêle à gaz, vous n’avez plus à stocker votre combustible comme le bois ou les granulés, vous n’avez qu’à acheter une bouteille de gaz qui vous suffira bien longtemps, ou encore mieux, vous raccorder au réseau si possible !
  • utiliser un poêle à gaz est aussi avantageux, car son entretien est très facile et aisé. Pour cela, il vous suffit de nettoyer une fois par an votre brûleur et votre appareil sera au top.
  • le poêle à gaz vous permet également d’avoir un bon rendement. Il vous permet de voir votre facture énergétique en baisse. De plus, le prix du gaz naturel, propane ou butane est très abordable par rapport au prix du fioul ou autres combustibles. Grâce au poêle à gaz, vous allez sûrement alors faire de l’économie et en même temps participer à la préservation de l’environnement.
  • utiliser un poêle à gaz comme chauffage d’appoint ou chauffage principal est avantageux, car il est très esthétique. Vous pouvez trouver plusieurs sortes de modèles de poêles à gaz sur le marché qui sont destinés à chauffer une pièce, mais surtout à les sublimer. Il est possible de trouver des modèles très sobres avec des matériaux et des couleurs élégantes. De plus, chaque modèle récent s’adapte parfaitement à tous les types d’intérieurs et les met parfaitement en valeur. Ce qui n’est pas le cas avec la cheminée classique, ou les appareils de chauffage en fonte.

Quelques inconvénients…

Bien que le poêle à gaz possèdent beaucoup de qualités, il reste quand même quelques inconvénients :

  • écologie : en tant qu’énergie fossile, le gaz n’est pas à proprement parler un combustible écologique, même si elle reste l’énergie fossile la plus propre,
  • sécurité : l’installation doit idéalement intégrer un système de sécurité d’arrêt automatique en cas de problème, car le gaz reste un produit dangereux et toxique. Un détecteur de monoxyde de carbone est également conseillé.
  • l’incertitude sur le prix du gaz : le gaz étant un dérivé du pétrole, le cours de celui-ci peut être impacté par des évènements externes, notamment géopolitiques (comme avec la Russie par exemple).

Malgré ces quelques inconvénients, si vous êtes à la recherche d’un appareil de chauffage design et doté d’une haute performance énergétique pour remplacer un radiateur électrique par exemple, le poêle à gaz reste un excellent choix.

Comment choisir la meilleure offre de gaz possible ?

Maintenant que vous savez tout sur les poêles à gaz, vous allez pouvoir avancer dans les travaux d’aménagement de votre maison, et installer vos systèmes de chauffage. D’ici à ce que tout soit opérationnel, c’est le bon moment pour vous renseigner au sujet de la fourniture d’énergie, en particulier du gaz, qui est indispensable pour pouvoir chauffer votre logement. Vous savez sans doute que si Engie (anciennement GDF) possédait le monopole sur le marché du gaz en France, ce n’est plus le cas depuis 2007. Le groupe propose toujours des contrats de gaz, mais a été rejoint dans ce secteur par de nombreuses autres entreprises. De ce fait, il peut sembler un peu difficile de s’y retrouver. Faut-il souscrire une offre de gaz à prix fixe ou à prix indexé ? On fait le point tout de suite pour vous aider à y voir plus clair.

Comprendre les différents tarifs

Vous l’avez peut-être déjà vécu avec votre tout premier logement de jeune actif, ce moment où vous appelez le fournisseur d’énergie pour ouvrir le gaz dans votre appartement, et où on vous parle des tarifs. Et là, bien souvent, on n’y comprend pas grand-chose, surtout par téléphone ! Bonne nouvelle, aujourd’hui, on vous explique de quoi il en retourne. On parle généralement de tarif fixe, et de tarif indexé pour le gaz et l’électricité.

  1. Le tarif indexé. Ce mode de tarification s’ajuste aux mouvements du marché. Ainsi, vous pouvez très bien souscrire un contrat pour 30 € par mois, et voir ce dernier augmenter ou baisser si le marché évolue. Mieux vaut donc prévoir un petit budget de côté en cas d’ajustement de la facture.
  2. Le tarif fixe. Ici, le prix de votre contrat reste le même durant toute la durée de votre engagement auprès du fournisseur ; pas de mauvaise surprise à prévoir ! Mais si le prix du gaz baisse, vous n’en profiterez pas avec ce tarif.