Comment fixer une balançoire dans le sol, avec et sans béton ?

Appréciée des petits comme des grands, la balançoire reste, au même titre que le toboggan ou le trampoline, l’un des jeux d’extérieur préféré des français ! Si vous souhaitez vous en procurer une, ou même fabriquer votre propre portique de balançoire en bois DIY, il vous faudra l’installer correctement dans votre jardin. Mais pas de panique, nous allons détailler dans cet article comment fixer le portique au sol pour profiter de la balançoire en toute sécurité. Conseils sur trois types d’ancrage au sol, pour une fixation avec et sans béton…

Première méthode : sceller le portique de balançoire avec du béton

La fixation dans le sol est l’étape la plus importante dans l’installation d’une balançoire, car si vous ne vous occupez pas correctement de cette étape, vous risquez de rencontrer des accidents malencontreux ou de voir votre balançoire se décoller du sol… Mais comment faire ? Nous vous recommandons de suivre ces conseils d’installation étape par étape.

Pour la première méthode d’installation, nous vous proposons l’ancrage en béton. C’est la méthode la plus solide et qui permet de garder votre balançoire en place pendant des années. En voici les étapes :

  1. déposez votre balançoire à l’emplacement où vous souhaitez la fixer. N’hésitez pas à marquer vos points de repère à l’aide d’une pelle en creusant un petit peu au niveau de chaque pied de la balançoire ;
  2. déplacez votre balançoire pour vous créer de l’espace, et commencez à creuser au niveau des trous de repérage que vous avez marqué précédemment. Nous recommandons de creuser un trou d’une profondeur approximative de 50 cm et d’une largeur équivalente à 10 cm de moins que la taille du trou creusé en profondeur. Répétez le même processus pour tous les poteaux en bois du portique ;
  3. installez des ancrages au niveau des pieds de votre balançoire et fixez-les à l’aide des vis adaptées ;
  4. préparez un béton plutôt épais, puis remplissez les trous creusés avec celui-ci et mettez tout de suite les ancrages dans les différents trous avant que le béton ne sèche. Veillez à ce que la partie inférieure de l’ancrage ne dépasse pas du béton ;
  5. laissez sécher au moins pendant 24 h avant de l’utiliser.

Si vous construisez un toboggan, cette procédure est également adaptée, et garantit le maximum de sécurité pour les enfants qui utiliseront la structure.

Deuxième méthode (sans béton) : ancrer la balançoire directement dans le sol

Cette méthode est plus simple, mais moins solide que la première. Elle ne peut se réaliser que si la terre n’est pas trop meuble à l’endroit choisi pour l’installation du portique en bois.

  1. La première étape est similaire à la précédente, vous devrez positionner temporairement votre balançoire et marquer la terre.
  2. Pour la deuxième étape, munissez-vous d’ancrages torsadés, qui permettent de bien maintenir la structure dans le sol. Vous devez placer vos ancrages dans les trous, en tournant bien à la verticale pour bien qu’ils pénètrent dans la terre. Pour cela, vous devez d’abord écarter un peu les pieds de la balançoire de façon à avoir un espace suffisant. Nous recommandons de mettre des vrilles à tous les pieds de la balançoire afin de renforcer sa sécurité.
  3. Ensuite, il vous suffit de remettre le portique à l’endroit souhaité, pour que les ancrages soient alignés avec les pieds. Puis, fixez les ancrages à l’aide d’une vis de chaque côté des pieds de la balançoire.
  4. Si vous disposez du matériel, n’hésitez pas à couvrir les vis pour assurer un certain aspect esthétique à votre travail.

Troisième méthode (sans béton) : fixer la balançoire avec des vrilles d’ancrage

Cette troisième et dernière méthode est plus solide que la précédente (mais moins que l’ancrage béton).

  1. Vous l’aurez compris, la première étape, à savoir positionner votre balançoire temporairement pour marquer vos repères, puis l’écarter pour travailler en toute tranquillité, est la même dans tous les cas de fixation de balançoire.
  2. Installez des vrilles d’ancrage dans le sol, à raison d’une vrille pour chacun des pieds de votre balançoire. Placez une barre en acier dans les trous des vrilles et vissez dans le sens des aiguilles d’une montre afin de les enfoncer complètement. N’hésitez pas à appuyer fort pour appliquer une pression sur la barre en métal afin d’accélérer le processus. Une fois que vous aurez terminé, enlevez la barre en métal.
  3. Ensuite, fixez une attache à chacun des pieds de votre balançoire afin que vous puissiez les fixer elles-mêmes aux vrilles que vous avez enfoncées dans le sol un peu plus tôt.

Pour conclure, nous recommandons en priorité d’opter pour la première méthode, car elle résiste à n’importe quel poids exercé sur la balançoire et est la plus résistante des trois alternatives aux différentes intempéries et aux diverses contraintes. Et dans tous les cas, il est conseillé, une fois la balançoire fixée correctement au sol, de recouvrir celui-ci ou d’ajouter du sable pour amortir les potentielles chutes des enfants.

Si vous ne souhaitez pas ancrer de portique en bois, et si vous avez un terrain qui le permet, reste la solution d’accrocher une balançoire à un arbre